Options binaires : Tout jouer sur un coup de dés et comment récupérer votre mise

juin 2016

Options binaires : Tout jouer sur un coup de dés et comment récupérer votre mise

Ronald H. Levy
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
514 878-3251

Votre téléphone et maintenant votre ordinateur peuvent constituer des outils susceptibles de vous faire perdre les économies d’une vie entière. Il s’agit d’une implacable réalité qu’il vous faut reconnaître afin de vous protéger contre les escroqueries dont des Canadiens sont victimes quotidiennement.

Le leurre dont il est question ici est un prétendu véhicule de placement appelé options binaires. Une option binaire se compare à une gageure ou un pari où on joue le tout pour le tout. Du moins, c’est ainsi qu’on doit le comprendre. En d’autres mots, il s’agit d’un jeu de hasard qui comporte des éléments de risque additionnels, soit de placer ce pari auprès d’une entité étrangère non réglementée et inconnue. Selon certains rapports, cette forme d’entité est susceptible d’honorer ce pari, mais elle le fait rarement.

Imaginez un instant que vous décidiez de placer un pari auprès d’un preneur de paris que vous ne connaissez pas, qui réside en un lieu qu’il vous est impossible de localiser et qui vous a caché son identité, l’identité des personnes pour lesquelles il travaille et ses antécédents véritables afin de vous extorquer de l’argent.

Cela vous semble tiré par les cheveux, non ? Pourtant, des milliers de Canadiens tombent dans le panneau chaque jour malgré les avertissements notamment émis par l’Autorité des marchés financiers (AMF), l’organisme québécois de surveillance des marchés financiers, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières et la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

L’AMF est même allée jusqu’à établir une liste de plus de 60 sites Web regroupant des plateformes commerciales non autorisées mises sur pied pour vous faire croire que vous investissez vraiment votre argent en bourse et qu’il s’agit là d’une gestion responsable de vos fonds de placement.

Pour ajouter à cette exposition au risque, plusieurs entreprises qui exploitent leurs activités en marge du marché légal se définissent faussement comme des négociants d’options légitimes et prétendent vouloir se distinguer et réussissent même à se distinguer des entreprises frauduleuses. De plus, les conclusions d’une récente enquête ont montré qu’en s’appuyant sur les techniques d’optimisation des moteurs de recherche (OMR), les recherches effectuées dans Google ont priorisé ces mêmes entreprises qui sont considérées comme opérant légalement et de manière éthique dans un environnement d’affaires trouble.

Comme si cela ne suffisait pas, même si le prétendu investisseur (le parieur) avait de la chance, le hic pour lui est de tenter de retirer sa mise. On rapporte que d’anciens initiés ont soutenu que diverses techniques sont utilisées pour vous dissuader de récupérer votre argent et que, le moment venu, on choisit de vous ignorer ou parfois même, vous faites l’objet de menaces. Par conséquent, vous n’avez plus personne sur qui compter ou à qui vous pouvez formuler une plainte.
La meilleure solution pour vous, c’est de comprendre que tout joue contre vous et que vous n’êtes même pas dans un environnement de paris légitimes.

Malgré tout, si vous souhaitez tenter votre chance avec des « placements binaires », assurez-vous de vérifier auprès de votre organisme local de surveillance des valeurs mobilières que vous traitez bien avec une entité réglementée qui est établie au Canada et autorisée par un organisme de réglementation compétent à fournir de tels véhicules de placement. Vous devez également vous assurer que les fonds gérés par cette entité sont gardés au Canada et vérifiés conformément à la loi applicable.

Il y a quand même une lueur d’espoir pour les personnes qui se sont fait prendre et ont investi de vastes sommes d’argent dans ces entreprises. Même si des sommes ont pu être recouvrées auprès de ces entreprises, il n’en reste pas moins qu’un devoir strict de diligence et des interventions opportunes sont nécessaires.

La meilleure solution consiste à ne pas risquer votre argent auprès de compagnies douteuses offrant des options binaires. Cependant, si vous êtes déjà confronté à cette problématique et ne pouvez pas retirer votre argent, consultez des professionnels qualifiés qui sont en mesure de vous offrir leurs compétences en matière d’enquête, de collecte de renseignements et d’expérience juridique, et ce, dans  de multiples juridictions.

Cliquez ici pour consulter l'article sur le site The Suburban.

Ronald H. Levy, associé en litige chez de Grandpré Chait

Ce bulletin fournit des commentaires généraux sur les développements récents du droit. Il ne constitue pas un avis juridique et aucun geste de nature juridique ne devrait être posé sur la base des renseignements qu'il contient. 

 

DE GRANDPRÉ CHAIT s.e.n.c.r.l.

1000, Rue De La Gauchetière Ouest, Bureau 2900 Montréal (Québec) H3B 4W5

T 514 878-4311 | F 514-878-4333 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | www.degrandprechait.com